retour la liste des Live reports
  retour la liste des Live reports (Ile-de-France)

26.03.2011 - Hero's Dishonor + Hell of a ride + Outsiders + Akentra - Dammarie Les Lys, Espace Nino Ferr

Hero's Dishonor + Hell of a ride + Outsiders + Akentra - Dammarie Les Lys, Espace Nino Ferr


                                            

 

Cette fois-ci c'est à Dammarie Les Lys, dans la salle de spectacles Nino Ferrer, que se déroule cette nouvelle édition des Amplifiés (sélection de concerts des groupes de musiques actuelles de l'agglomération melunaise) placée sous le signe du metal.

 

La soirée démarre avec Akentra, groupe de rock metal qui vient de sortir son premier album « Asleep » et qui obtient par la même occasion une signature avec M&O Music. Le groupe investit la scène qui a un décor à l'image de leur musique : un grand logo du groupe, des dessins de fées...Les membres d'Akentra semblent être ravis de se produire en Seine et Marne ce soir là. Cependant, le peu de monde présent dans la salle en ce début de concert montre un public à la réactivité réduite. Lucia, la chanteuse, essaie à plusieurs reprises de faire participer le public encore bien timide, un petit peu à l'image de la prestation du groupe. Néanmoins, on le sait, il n'est pas aisé d'ouvrir un concert. Et cet exercice est encore plus difficile quand peu de gens connaissent la formation. Cependant, ce qui est frappant, c'est le professionnalisme musical du groupe. Je vais sortir une expression que l'on sort à tord et à travers chez les zikos mais qui se porte bien ici: « C'est très carré! ». De ce fait les passages samplés passaient très bien. En conclusion, une prestation un peu timide mais agréable pour démarrer une soirée.

 

Second groupe à investir la scène, Outsiders. J'ai un souvenir de ce groupe là au Chaudron lors d'une soirée « A vous les studios » où le groupe en était à ses premiers balbutiements. Quand je vois Outsiders aujourd'hui je n'ai vraiment pas l'impression de voir le même groupe. Je n'ai pas pour habitude de défendre les tremplins et encore moins un tremplin comme Emergenza, c'est en dehors de mes principes de rockeur qui aime jouer dans les bars en ne faisant pas payer ses potes, mais force est de reconnaître que les Outsiders ont vraiment bien profité de leurs concerts d'Emergenza pour engranger un maximum d'expérience scénique! On sent aussi que ça se fait grave plaisir sur scène, je pense notamment à Roco (oui oui je peux l'appeler comme ça ^^) à la batterie qui se lève souvent de son siège pour en imposer plus scéniquement ! Bref, ça rock métallise sévère du sud des Etats-Unis !

Alors bien évidemment, ceux qui font attention ou qui ont une oreille assez bien exercée dirons: « Ouais, mais y a des pains! » Mais je répondrai: « Ouais, mais on s'en fout! ». Le rock n'est pas fait pour être parfait, comptent uniquement l'énergie et le plaisir du live, et c'est ce qu'ont démontré les Outsiders ce soir là.

 

On reste dans l'univers ricain avec Hell of a ride! A en juger par le public, on peut dire que le groupe est le plus attendu de la soirée! Il faut dire aussi qu'une partie du line-up du groupe a de quoi impressionner. Jugez plutôt : Noré (ex Sihia) à la gratte, Djej ancien de Fixx (je sais plus comment ça s'écrit) au chant et Tonio (Beyond the dust) à la batterie. Pour ceux qui ne le savent pas encore, Hell of a ride porte son délire sur un univers à la Tarantino façon Boulevard de la mort, en diffusant une imagerie autour d'un personnage, John « Mad Dog » Ringsdalle, un cascadeur. Pour être franc, c'est super carré, ça joue grave, y a pas à dire. Et musicalement je dois admettre que ce mélange rock metal très américain est vraiment très savoureux. Mais je trouve, en tout cas au début du set, qu'en dehors du chanteur et de Noré, ça manquait de vie d'un point de vue scénique. Bon, ne soyons pas mauvaises langues, le groupe lui aussi est très jeune et, si je ne m'abuse, il ne s'agissait ce soir là que du second concert. Autre chose également, cela va peut être vous paraître un peu absurde comme remarque, mais je trouvais que ça manquait un peu de fougue. Une image du groupe peut-être trop sérieuse ou une attitude, je sais pas trop. Une envie de faire « trop bien ». Finalement, je dois apprécier plus le coté à l'arrache de la chose, j'ai tendance à trouver ça plus vrai. Cependant j'attends de voir la suite en espérant que le groupe sortira son ep en version physique! En vinyle ce serait extra vu l'imagerie déployée par le groupe! De quoi se faire plaisir niveau artwork !

 

Dernier groupe de la soirée placée sous le signe du hardcore metalisé avec Hero's Dishonor. Là aussi comme pour Outsiders je n'ai pas l'impression de voir le même groupe tant l'évolution scénique est plus que flagrante! Ça fait du jump ensemble, ça sort des petites blagues au public: « On est en tête d'affiche, c'est quoi ce bordel?! ». Bref, c'est vraiment le concert bon esprit sans prises de tête de bout en bout! On aura même quelques « mosh parts » (bon ok déclenchées que par trois personnes dans le public, en l'occurrence trois gars de Feeding Hate mais c'est fun quand même!). Bref, comme Outsiders, l'énergie provoquée par le groupe et l'envie de se faire plaisir sur scène ont vraiment été très communicatifs ! J'étais vraiment ravi de voir cette évolution ! Au final, même si ça paraissait bizarre de mettre Hero's Dishonor en tête d'affiche, le fait de terminer par du hardcore positif et ben comment dire...c'est vachement bien !

 

Maintenant séance petit coup de gueule! Disons le franchement, y’avait pas foule à ce concert. A peine une petite centaine de personnes tout le long de la soirée. Compte tenu de la promo déployée c'est peu.

Bon après c'est vrai, on connait le syndrome des gens du territoire de l'agglomération melunaise qui consiste à dire: « A Melun, y a rien! ». Partant de ce discours recherché, on peut créer un dialogue théâtral digne d'un Ionesco pour l'absurdité ! Je recommence !

_Le glandeur: A Melun, y a rien !

_The cultivé: Ben là si tu veux, il y a un concert de Blèdjo dans un bar !

_Le glandeur: Ouais mais non, les bars de Melun, c'est pourri !

_The cultivé: Bon bah on bouge sur Paris alors ?

_Le glandeur: Ah non, trop loin !

Intervention d'une voix off samplée donnant un son ambiant presque psychédélique au public:

_Dieu: Il y a des trains directs pour faire Paris-Melun et même pour rentrer jusqu'à 00h35, sinon il y a le Noctilien.

_Le glandeur: Pour quoi faire ?

_The cultivé: Ben...C'est ton destin !

(Rire général de la salle)

 

Faut dire aussi que la banlieue c'est pas rose, la banlieue c'est morose! Et là moi j'ai pas trop pigé ! Les gens ne se sentent pas concernés ? Ils ont froid ? Affiche inintéressante ? Prix trop élevé ? (Comme les abrutis qui démolissaient le Bruit de Melun pour son prix...) Y avait une redif d'un vieux porno avec Clara Morgane sur M6 ? Bref...

Puis aussi, plus de la moitié du public s'est barrée après Hell of a ride. Dommage pour Hero's Dishonor et dommage pour le public parce que c'était franchement fun ! Les gens qui étaient à ce concert ont passé une bonne soirée, mais force est de constater que le plaisir est difficile à partager ! On est des privilégiés les amis !

 

  

 

Liens :

L'Amplificateur

Akentra

Outsiders

Hell of a ride

Hero's Dishonor

 


rgion : Ile-de-France
France

Message #2594 sur Inw[B]zine
Auteur :
The Chamois




Ecrit le 29.04.2011


Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'quipe
Copyright 2007-2011 - Tous droits rservs
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter