retour à la liste des chroniques

Lemuria - Chanson de la croisade

Lemuria - Chanson de la croisade


 

Tracklist :

1. Occitania, Anno 1209
2. The cross and th Crusade
3. The Slaughter of Innocence
4. Carchachouna
5. Death and Submission (Requiem Aeternam)
6. A coming Storm
7. Fields of Toulouse
8. The End of a Reign
9. The Conflict of Toulouse
10. Court Music
11. Crusher of Souls
12. Als Catars

 

Chronique :

Lemuria est un groupe belge dont les origines remontent en 1999. Fort de plusieurs démo et d’un album, Tales, Ale & Fire, sorti en 2004, ayant ainsi exploré plusieurs horizons musicaux, le groupe nous revient ici avec un album parfaitement abouti, Chanson de la Croisade.

Fusionnant, le black metal avec les mélodies folk et symphoniques, ainsi qu’une atmosphère épique, le groupe nous emmène d’entrée dans son univers et on imagine les chevauchées des croisés avec une facilité déconcertante. C’est une atmosphère qui sert merveilleusement cet album, qui se déroule à la manière d’un véritable film musical.

Pendant une heure environ, nous sommes transportés au moment des croisades, dans la France médiévale et le voyage commence dès l’artwork, monochrome, qui met directement dans l’ambiance.

Masterisé par Peter in de Betou (Dimmu Brogir), dont on reconnait un peu la patte, l’album est un réel succès, et la production est une merveille à l’écoute.  Les morceaux s’enchainent dans une chronologie parfaite avec des variations de rythme qui ne lassent jamais, et qui surprennent. Moi qui ai parfois du mal avec les voix « black » que je trouve quelques fois agressives, je dois avouer que sur Chanson de la Croisade, c’est un chant qui passe très bien, accentué parfois de chœurs médiévaux de ténors qui donnent une toute autre dimension au morceau.

Quant à la musique en elle-même, c’est un formidable mélange de diverses influences. C’est une chevauchée épique que nous offre ici Lemuria, et qu’on rejoint avec plaisir. Tous les instruments sont réellement bien fondus l’un dans l’autre pour donner une impression d’unité à nos oreilles. C’est un vrai plaisir à l’écoute.   Énorme coup de cœur pour Slaughter of Innocence et ses riffs tout en puissance

En conclusion, je dirais que c’est une très bonne découverte pour moi qui ne connaissais pas le groupe. Et j’encourage quiconque à jeter une oreille sur cet album. Je gage que vous ne le regretterez pas.  Cet album témoigne d'une réelle passion de la musique qui anime les membres du groupe, on sent un travail intense et minutieux avec le souci de la perfection… presque atteinte.

 

Liens :

Site officiel
Myspace


Belgique

Message #2591 sur Inwë[B]zine
Auteur :
Elane





Ecrit le 21.04.2011


Ajouter un commentaire :

Pseudo
Message
Note :
Code à copier :




Le webzine Le forum Contact/Infos L'équipe
Copyright © 2007-2011 - Tous droits réservés
Agenda Concerts-Metal - Ticket2.live
se connecter